Depuis le temps que je joue au poker, j’ai comme tout le monde entendu parler des prouesses de Patrick Bruel lors des compétitions officielles. Si je l’admire en tant qu’artiste, j’ai du respect pour ce qu’il a accompli pour redorer l’image des jeux de casino. Pour tout dire, j’essayais même de prendre de l’inspiration sur lui pour builder mon jeu. Impossible de ne pas rester admiratif devant les exploits de celui qui est en passe de devenir une légende du poker ! C’est donc tout naturellement que j’en ai perdu mes mots lorsque je suis tombé sur lui par le plus grand des hasards.

bruel-patrick

Les compétitions nationales

Jusqu’à récemment encore, je ne savais pas qu’il y avait des compétitions nationales de poker qui se déroulaient plusieurs fois par an en France. Une de ces éditions s’était justement déroulée alors que j’étais en plein congé. Autant en profiter pour tester mon niveau et faire en sorte d’arriver le plus loin possible ! Je décide de m’inscrire, en espérant bien que je puisse y trouver de quoi rentabiliser mon investissement. L’air de rien, les inscriptions à ce genre d’évènement coûtent un bras et une jambe ! Je m’étais mis en tête de rafler le premier prix, puisque j’ai tout de même un très bon niveau de poker qui me permet d’assurer mes arrières. Sauf qu’être très bon est loin d’être suffisant dans ces évènements ! Il faut avoir une solide expérience du domaine, et ne pas se laisser dépasser par les stratégies des opposants. C’était plus difficile que ce que je pensais ! J’étais tout de même parvenu à passer les éliminatoires, faisant mon bonhomme de chemin pour arriver aux demi-finales.

J’ai rencontré une célébrité

Arrivé à un match que je considérais comme décisif pour la suite, je m’étais préparé à affronter de gros bonnets du poker qui seraient forcément des pointures. Ce que je n’avais pas prévu, c’était de tomber sur la même table que Patrick Bruel ! Je pense que cette rencontre fortuite m’avait plus impressionné que je ne l’admettais, car je perdais peu à peu mes moyens. Je cherchais absolument de décrypter les techniques du champion, oubliant ce que je jouais. Résultat : je me suis fait éliminer avant même de comprendre ce qu’il m’arrivait. Très fair-play, Patrick Bruel a pris le temps de me féliciter d’être arrivé jusque-là. Malgré mon échec cuisant, j’étais sur un petit nuage !